Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Ent'Raid 49

J2 du GR20 - Mardi 3 juin 2014 : Vergio - Vizzavona

3 Juin 2014 , Rédigé par entraid49

La nuit a été courte.

Nous sommes tous les cinq en bon état physique au regard des 4700m+ affichés par les GPS de la veille. L'entame est tranquille. Nous croisons des vaches qui achèvent leur nuit. Bien tranquilles, en troupeaux, leurs veaux blottis les uns contre les autres. Nous prenons le temps pour photos, vidéos et décidons de tenter de tenir notre pari mais de profiter aussi de chaque moment. Nous sommes en direction du Lac Nino, le jour se lève tout doucement, la nature s'éveille et l'ambiance est à la bonne humeur. Nous courons des que possible et nous arrêtons au moindre prétexte. Caresser une vache, profiter de la vue et chercher du regard les cimes vers lesquelles nous allons. Le soleil pointe son nez quand nous approchons du lac. La température est fraîche mais douce, pas un nuage dans le ciel. Enfin nous arrivons et prenons ensemble l'une des plus grosses claques de nos vies de petits coureurs de montagnes. En ce qui me concerne ce moment restera gravé à jamais dans ma tête.

Le lac est en contrebas, comme une auge géante. Encastré dans la vallée, il laisse échapper une brume laiteuse qui lui donne l'air de respirer. Des algues de surface lui donnent multiples teintes, des chevaux sauvages paissent tranquillement sur ses berges. Il semble être le poumon de cet endroit millénaire. Les dernières neiges alentours libèrent leurs eaux qui inexorablement se fraient un chemin jusqu'au lac par des veines qui alimentent l'immense tourbière spongieuse. L'ensemble de la vallée, d'un vert émeraude dégage une atmosphère indescriptible. Nous galopons tous les cinq pour descendre sur les berges. Nous y passerons presque une heure, mais peu importe. Des juments et leurs poulains nous accueillent.

Nous profitons du privilège de vivre cet instant magique. Nous traversons la vallée en direction du refuge de Manganu puis entamons par de grands pierriers l'ascension vers Bocca à e porte à plus de 2200m. Le col est en vue rapidement mais la pente enneigée pour l'atteindre est sévère. Crampons chaussés nous avançons vers le sommet. Entourés de cimes immaculées, nous avons changé de décor pour pénétrer dans des zones d'altitude. Le col franchi, nous nous jetons dans le descente. À flanc de versant, nous surplombant des rivières dans la neige où l'eau prend une teinte turquoise, nous franchissons des cheminées vertigineuses. La chute n'est pas permise, la pente est très raide et seules les traces des chaussures permettent de traverser à flanc sur les versants vierges. Très grande et longue descente vers Petra Piana pour une courte pause. À cet endroit nous quittons le. GR 20 traditionnel pour prendre une variante alpine. Comme la veille en ce début d'après-midi, les nuages accrochent les crêtes et le temps devient humide. Conseillé par Vincent lors de la préparation, ce chemin de crête permet de rester à 2000m pendant plus de deux heures. Le spectacle est grandiose, il pleut, il grêle, mais nous sommes parfois sur un rocher au dessus de tout entourer des précipices avec un panorama à 360° hallucinant. Pour couronner l'ensemble, un aigle royal vient survoler les crêtes. Certains passages sont vertigineux. Mais qu'y a t-il de plus beau que de regarder le monde d'en haut ?


Nous retrouvons le GR après un longue et ludique descente dans les caillasses. C'est dans l'ascension qui suit, vers Punta Muratellu, que nous croisons Monsieur Vincent Delebarre qui enchaine avec un groupe son deuxième GR20 en deux semaines. Nous discutons 10 mn mais tout le monde est frigorifié et après lui avoir laissé nos cinq paires de crampons nous filons vers le sommet avant de basculer dans LA bonne descente. Extrêmement technique, voir dangereuse. De grandes dalles de grès, très raides et abrasives, de l'eau qui ruisselle sur tout le versant pour finir au fond de la gorge en cascades immenses. C'est long, c'est dur, c'est raide et nous finissons par atteindre le col de Vizzavona après 13h30 d'une journée incroyable. Une diversité de paysage rare, des dénivelé abrupts, des cols enneigés, des crêtes et un moment inoubliable au lac de Nino. La journée à été longue mais belle. Une soupe et au lit.

J2 du GR20 - Mardi 3 juin 2014  : Vergio - Vizzavona
J2 du GR20 - Mardi 3 juin 2014  : Vergio - Vizzavona
J2 du GR20 - Mardi 3 juin 2014  : Vergio - Vizzavona
J2 du GR20 - Mardi 3 juin 2014  : Vergio - Vizzavona
J2 du GR20 - Mardi 3 juin 2014  : Vergio - Vizzavona
J2 du GR20 - Mardi 3 juin 2014  : Vergio - Vizzavona
J2 du GR20 - Mardi 3 juin 2014  : Vergio - Vizzavona
J2 du GR20 - Mardi 3 juin 2014  : Vergio - Vizzavona
J2 du GR20 - Mardi 3 juin 2014  : Vergio - Vizzavona
J2 du GR20 - Mardi 3 juin 2014  : Vergio - Vizzavona
J2 du GR20 - Mardi 3 juin 2014  : Vergio - Vizzavona
J2 du GR20 - Mardi 3 juin 2014  : Vergio - Vizzavona
J2 du GR20 - Mardi 3 juin 2014  : Vergio - Vizzavona
J2 du GR20 - Mardi 3 juin 2014  : Vergio - Vizzavona
J2 du GR20 - Mardi 3 juin 2014  : Vergio - Vizzavona
J2 du GR20 - Mardi 3 juin 2014  : Vergio - Vizzavona
J2 du GR20 - Mardi 3 juin 2014  : Vergio - Vizzavona

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article